Aujourd’hui, Blizzard a annoncé l’arrivée d’une nouvelle carte sur Overwatch. Nous pourrons bientôt explorer Junkertown, cette ville australienne d’où sont originaires Junkrat et Roadhog. Pour accompagner cette annonce, Blizzard ont également publié un court-métrage qui nous montre les deux protagonistes, sous un angle très délirant. Essayant d’entrer dans la ville de Junkertown, Junkrat avec sa personnalité explosive accompagné de Roadhog, son antithèse, nous en font baver.

Pour accompagner cette annonce, avons aussi droit à un vidéo dans laquelle on peut voir un aperçu de cette fameuse carte. Vous avouerez qu’elle en projette et qu’elle donne envie de l’explorer. De mon côté, j’ai bien hâte à la sortie officielle ou même de la sortie sur le PTR. J’aurai alors l’occasion de voir tous les recoins de cette nouvelle venue. Et comme vous l’avez peut-être constaté, le but de cette carte sera d’escorter le payload jusqu’à la fin afin de pouvoir gagner la partie.

Le synopsis raconte que « Junkertown est une carte d’escorte située dans la région très inhospitalière de l’Outback australien. Construite grâce aux ruines d’un omnium, c’est aujourd’hui le foyer d’une bande de ferrailleurs sans foi ni loi connue sous le nom de Junkers, et menée par leur impitoyable reine. Quand ils ne pillent pas le squelette de l’omnium, les Junkers font fumer le Laminoir (une énorme arène de gladiateurs où l’on combat pour la gloire, les richesses et … survivre).»

Blizzard nous garde une autre surprise ! Il y aura un autre court-métrage qui sortira le 23 aout. Soyez donc à l’affut !

D’ici là, vous pouvez toujours essayer le mode « Deathmatch » qui est encore disponible dans la version PTR. Je vous rappelle également que la fin de la saison approche. Le mode compétitif se termine le 28 aout. Alors pour ceux qui avaient l’intention de monter plus haut dans les rangs, c’est encore le temps pour vous rattraper.

Welcome to the apocalypse
Welcome to Junkertown !

Vidéo du dévoilement de la carte :
Court-métrage mettant en scène Junkrat et Roadhog :